Arrêter de fumer (sans souffrir)

Pour toutes celles qui veulent devenir de futures « ex » fumeuses.

Vous faites peut-être partie de ces nombreuses mères qui fument. Et vous culpabilisez… En fait, non, vous ne culpabilisez pas. Et vous n’avez pas tort. Parce que ce n’est ni un péché ni un vice. Et ça ne va pas vous tuer. Juste vous pourrir l’existence : )

La cigarette est une dépendance (une drogue) qui vous fait miroiter une pause dans la journée. Sauf que cette pause, avec les enfants, elle devient compliquée.  Ce moment de détente si précieux auquel on a droit, est de plus en plus rare et pénible. Et parfois on craque. On pleure. Mon Dieu, tout ce qu’on voulait, c’était juste un petit « café-clope » tranquille. Continuer la lecture de Arrêter de fumer (sans souffrir)

La classe de sciences ou l’enseignement de la théorie du complot

Si vous assurez aussi les années de primaire auprès de vos petites têtes blondes, vous aurez à partir du CE1 la leçon de choses. Ou les sciences si vous préférez. Matière chère à notre République qui s’imagine que nous maintenons nos enfants ignorants et croyants plutôt qu’instruits et athées. Vous pensez que j’exagère à nouveau. Et bien non, pas cette fois-ci. Voici un bon manuel scolaire que je vous conseille. Continuer la lecture de La classe de sciences ou l’enseignement de la théorie du complot

Choisir un cours par correspondance (à partir de la grande section)

Aujourd’hui je vais essayer de vous faire gagner du temps. Vous avez déjà cherché et trouvé des avis sur les cours par correspondance sur internet. Vous avez lu et pesé chaque argument de part et d’autre. Et vous n’êtes pas plus avancée.

C’est normal. C’est comme comparer des marques de lait en poudre alors qu’on sait qu’on devrait allaiter. J’ai essayé de vous écrire un article modéré mais j’ai échoué. Je me suis forcée à tempérer mon point de vue mais sans succès. Non possumus. Ce sera donc rapide, clair et tranché. Ou vous adhérez ou vous rejetez en bloc. Au moins, vous serez fixée. Continuer la lecture de Choisir un cours par correspondance (à partir de la grande section)

Un petit exemple de minorité agissante

Vous avez intégré depuis longtemps que l’école publique ne fournira pas l’instruction suffisante à votre enfant lui permettant de savoir lire, écrire et compter. Vous avez aussi réalisé qu’elle n’était pas l’endroit le plus sûr pour son intégrité physique (violence à la récré) et morale (promotion de mœurs douteuses).

Vous vous êtes alors tournée vers l’école privée. Appâtée par de bonnes apparences, vous avez testé un an, pour goûter. Vous avez vite recraché : même nivellement par le bas et même religion républicaine que dans le public. La seule différence se trouvait dans le chéquier.

Alors, embryon d’esprit dissident, vous avez pensé à l’école hors-contrat. Vous avez cherché une des ces perles rares qui se multiplient dans le pays. Vous avez beaucoup cherché mais vous n’avez rien trouvé. Elles semblent s’implanter partout où vous n’êtes pas. A croire qu’elles le font exprès. Le constat s’impose : pas d’école hors-contrat pour vos enfants. Vaguement envahie par un sentiment d’injustice, vous regardez impuissante ce dernier espoir s’envoler. Continuer la lecture de Un petit exemple de minorité agissante

Quelques bons jeux éducatifs adaptés à la maternelle

S’il y a bien un domaine dans lequel vous êtes totalement libre de vos choix, c’est celui des jouets et des jeux éducatifs. De très nombreux articles sont vendus, c’est un véritable business. Le problème c’est qu’il y a tellement de choix que vous allez vite y passer des heures précieuses avant de trouver le jeu qui soit à la fois beau, intelligent, amusant, solide et … à un prix raisonnable. Et puis soyons honnêtes, si en plus ça peut occuper l’enfant pendant des heures, ce serait parfait.

Dans cet article, je vous montre tout simplement une première liste de jeux ou de jouets qui, au fur et à mesure des années, ont constitué pour mes maternelles mon « matériel pédagogique ». Je vous les présente dans l’ordre chronologique d’acquisition, et je vous indique le prix amazon (fluctuant), il vous suffira de cliquer sur les images pour les liens. J’espère que cela vous donnera des idées : Continuer la lecture de Quelques bons jeux éducatifs adaptés à la maternelle

Le livre que personne ne vous conseillera (à part son vendeur)

Il existe un livre absolument génial sur l’éducation. Un livre épais mais bon comme un kouign-amann. Vous connaissez, le gâteau breton avec 75% de beurre et 75% de sucre. On le déguste trop vite, on se sert une dernière fois par gourmandise et paf ! On cale. On ne peut plus avaler une miette. Là c’est pareil, il faut le lire tranquillement. S’arrêter avant l’indigestion. N’y revenir qu’en cas de petit creux.

A qui s’adresse ce livre ? A celles qui prennent conscience, leur enfant grandissant, de l’immensité de la tâche (à vie) qui les attend. A celles qui se sentent nulles ou qui croient qu’elles sont de mauvaises mères si elles ne donnent pas ceci ou cela à leur enfant. Continuer la lecture de Le livre que personne ne vous conseillera (à part son vendeur)

Les meilleurs comptines pour enfants

J’ai eu beau explorer les planètes google et amazon, j’ai eu beau écouter (et vite zapper) sur youtube, je n’ai pas encore trouvé de comptines pour enfant aussi belles que celles de la pédagogie Jean qui rit. Depuis j’ai arrêté de chercher. Ce sont les meilleures, à mon avis.

Elles sont mélodieuses, rythmées, très bien articulées, faciles à répéter pour des petits, exigeantes pour les plus grands (il doivent chanter juste) et admirablement bien chantées. La voix féminine est nette, c’est agréable.

Elles plaisent énormément aux enfants. Et elles vous plairont aussi, c’est une certitude. Que vous ayez pratiqué 10 ans de solfège dans votre enfance ou Continuer la lecture de Les meilleurs comptines pour enfants

Elever son enfant avant ou après ses 3 ans, quelle différence ?

Cela fait trois ans que vous vous occupez de votre enfant. Vous prenez soin de lui depuis sa naissance, vous sacrifiez vos journées (vos nuits aussi) pour lui.

Vous lui avez appris à marcher et à parler, à dire « bonjour, pardon, merci, s’il-te-plaît », à ne pas pleurer pour un petit bobo. Vous lui avez montré comment se laver les mains et le visage (en évitant de laver la salle-de-bain en même temps), comment se tenir à table, à quoi servent la fourchette et la cuillère, à ne pas renverser son verre. Vous l’avez accompagné aux toilettes pendant 6 mois pour qu’il fasse « l’apprentissage de la propreté ». Maintenant il a 3 ans, c’est un grand. Et c’est uniquement grâce à vous.

Mais alors pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Continuer la lecture de Elever son enfant avant ou après ses 3 ans, quelle différence ?

Ecole à la maison et accouchement sans péri : mêmes obstacles ?

L’école maternelle la maison, c’est un peu comme l’accouchement sans péridurale. Des générations et des générations l’ont pratiquée, il n’y a rien de plus naturel, mais aujourd’hui seules certaines femmes en seraient capables.

Dans un cas comme dans l’autre, celles qui vous encourageront seront en majorité celles qui l’ont fait avant vous. Sans entrer dans les détails techniques, elles vous expliqueront, avec cette petite étincelle dans les yeux que c’est une expérience merveilleuse et unique dans votre vie, différente pour chaque enfant, une occasion qui ne se représentera pas et que vous ne regretterez pas. Bref un tableau magnifique. Un peu trop magnifique. Vous vous méfiez un peu (et vous avez raison, on ne vous dit pas tout). Et puis pourquoi leur dit-on toujours « bon courage pour la suite » ?

Continuer la lecture de Ecole à la maison et accouchement sans péri : mêmes obstacles ?

Les 5 risques de la déscolarisation

Si vous songez à retirer votre enfant de l’école maternelle (publique ou privée) pour l’instruire à la maison, sachez que ce choix ne sera pas sans conséquences pour lui. Je préfère vous avertir : s’aventurer sur le sentier de l’école à la maison dès la maternelle, c’est prendre des risques. En voici au moins cinq :

Continuer la lecture de Les 5 risques de la déscolarisation