Livres pour les enfants : des classiques à lire (et à relire)

Vous aurez beau être le meilleur parent du monde, si vous ne lisez pas régulièrement une histoire à votre enfant, vous ratez une belle occasion de le faire grandir en douceur sur le plan intellectuel, émotionnel et moral. Peu importe que ce soit vous ou votre mari qui lise, pourvu qu’un adulte lui lise des histoires. De belles histoires. Et si ça vous semble  difficile, commencez petit avec une histoire courte ou un beau conte de temps en temps. Vous cherchez la qualité, pas la quantité.

Vous l’avez sûrement remarqué, lorsqu’un enfant aime une histoire, il peut la réclamer pendant des semaines et des semaines. Oui c’est lassant, mais il vaut mieux une nouvelle histoire tous les 15 jours qu’une histoire différente chaque soir. C’est excellent pour le développement de sa mémoire. Il écoute attentivement chaque mot. Il retient même le ton employé pour telle ou telle phrase. Malheur à vous si vous imitez la voix de l’ogre différemment ou si vous oubliez le hurlement du loup que vous aviez ajouté à la première lecture !

Parfois il « lit » le livre à votre insu (encore faut-il qu’il puisse attraper le livre tout seul). Il s’exerce à répéter l’histoire. Dans sa tête ou à voix basse. Vous ne vous en apercevez pas immédiatement jusqu’au jour où vous réalisez qu’il est capable de réciter des passages. Si vous vous amusez à interrompre la lecture à certains endroits (sur des mots ou des tournures de phrases compliqués), il comblera les « trous ».

Idéalement, il faudrait lire chaque jour. Mais pas forcément à la tombée du jour.

Car la réalité veut parfois que vous soyez très fatiguée à la fin de la journée et que ce moment de détente se transforme en corvée. Dans ce cas, pas de scrupules, allez vous coucher ! Il vaut mieux sauver l’essentiel : la prière du soir par exemple : ) plutôt que l’histoire du soir…

Puisque vous passez la journée avec votre enfant, vous lisez quand vous vous voulez. Avant le déjeuner par exemple pour faire patienter un petit estomac outré par la durée de cuisson des pommes de terre. Ou alors après la sieste et le goûter pour passer une après-midi plus agréable (et prévenir les humeurs du 18h/19h).

Dans cet article j’ai donc sélectionné des livres non « scolaires », des classiques pour enfants âgés entre 3 et 6 ans, sachant qu’il ne faut pas forcément tous les avoir ! D’abord c’est assez cher et surtout vous n’avez pas besoin de tout, il faut plusieurs années pour se constituer une bibliothèque de qualité. C’est important de choisir des livres qui vous plaisent vraiment. Non pas à cause d’un humour décalé ou ironique (qui ne fait rire que les adultes et encore, pas tous) mais parce que le thème vous semble digne d’intérêt : ville, campagne, famille nombreuse, enfant unique, ou même livres spécifiques pour enfants malades, orphelins, adoptés, etc.

J’ai encore mis des liens amazon qui livre tout et partout. Je sais que ce n’est pas très sympa pour les librairies françaises ou catholiques en ligne mais je ne peux pas gérer 5 comptes différents en fonction de ce qui manque chez l’une ou l’autre. Et vous êtes aux 4 coins de la planète…

Enfin, si vous le pouvez, demandez aux grands-parents d’offrir certains de ces livres. Sinon si vous avez un Emmaüs à côté de chez vous (veinarde), traînez-y souvent, 50 centimes le livre c’est imbattable.

Pour les petits et moyens :

  • C’est si doux de Karine-Marie Amiot : livres solides (cartonnés et plastifiés), histoires courtes, simples et mignonnes. Ce ne sont pas des contes.

 

  • Les albums du Père Castor : pas tous, ceux-ci sont biens, de beaux contes avec de belles images.

Vous avez aussi un livre plus économique mais quelques histoires sont mauvaises et il manque les meilleures (évidence commerciale), cela dit ça reste TRES rentable (47 histoires pour à peine le prix de 3 histoires) : 

  • Collection Petit Ange de Jean-Luc Cherrier (Clovis Diffusion) : éducation morale, histoires courtes et simples. Les illustrations aussi sont simples. Appréciées par les enfants qui s’identifient. La collection entière des 23 albums pour moins de 50 €.

 

  • Contes de la Ferme de Pascal Vedere d’Auria illustrés par Pierre Couronne : je connais surtout Maman Poule et Une belle vie de lapins (conte très familial). Les enfants ont lu chez une amie la collection toute aussi charmante et abordable.

Pour les moyens et grands :

  • Caroline et ses amis : très joyeux ! Cette collection prouve qu’on peut rire sainement. Illustrations fabuleuses de Pierre Probst.

 

  • Les Babar de Laurent de Brunhoff : un grand classique que les enfants aiment. Un peu ennuyeux à lire peut-être ? Les histoires sont longues.

  • Les contes de Pierre Lapin de Beatrix Potter : poétique et indémodable. Très agréable à lire pour les parents. 23 contes pour moins de 30 €.

  • Les Contes de Perrault (illustrés par Manon Iessel) :

ou bien cette édition de 2014 qui me semble intéressante (je vous confirmerai après l’avoir commandée) :

Voilà je déconseille les Martine et les Disney. Les Barbapapa et les Franklin (la tortue) sont corrects et plaisent aux enfants. On est dans un registre différent certes mais ce n’est pas mauvais du tout.

Bien sûr si vous connaissez d’autres classiques, dites-le dans les commentaires, on allongera la liste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.