Citation

Mardi 2 octobre

La base de la moralité des enfants, tout comme celle des grandes personnes, ce n’est pas d’ignorer le mal, c’est de savoir ce qui est mal, de savoir qu’on ne doit pas faire ce qui est mal, et enfin de vouloir ne jamais faire ce qui est mal. […]

Toute la morale […] se résume à ceci :

Il y a des choses qu’il faut faire, c’est le bien commandé.

Il y a des choses qu’on peut faire, c’est le bien facultatif.

Il y a des choses qu’il ne faut pas faire, c’est le mal défendu.

[…] Il faut aller faire ta prière. Tu peux aller jouer. Il ne faut pas mentir. »

Paul Combes, Le livre de la mère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.