Le burn out de Saint François d’Assise, antidote au découragement

Que vous débutiez ou non dans l’éducation des enfants, que vous en éleviez un ou quinze, il y a peu de chances d’éviter la case découragement.

Nous nous donnons à fond sur un ou plusieurs aspects de l’éducation puis assez rapidement, nous réalisons qu’il y a des « loupés », que ce n’est pas comme nous l’avions imaginé. C’est le temps de nos premières désillusions sur l’enfant parfait.

Ces constats amères, saupoudrés d’une bonne fatigue, conduisent en général à un sentiment d’échec et à une certaine incompréhension de notre vocation. Pourquoi les efforts fournis n’apportent-ils pas le résultat tant espéré ? Continuer la lecture de Le burn out de Saint François d’Assise, antidote au découragement

Arrêter de fumer (sans souffrir)

Pour toutes celles qui veulent devenir de futures « ex » fumeuses.

Vous faites peut-être partie de ces nombreuses mères qui fument. Et vous culpabilisez… En fait, non, vous ne culpabilisez pas. Et vous n’avez pas tort. Parce que ce n’est ni un péché ni un vice. Et ça ne va pas vous tuer. Juste vous pourrir l’existence : )

La cigarette est une dépendance (une drogue) qui vous fait miroiter une pause dans la journée. Sauf que cette pause, avec les enfants, elle devient compliquée.  Ce moment de détente si précieux auquel on a droit, est de plus en plus rare et pénible. Et parfois on craque. On pleure. Mon Dieu, tout ce qu’on voulait, c’était juste un petit « café-clope » tranquille. Continuer la lecture de Arrêter de fumer (sans souffrir)

Le livre que personne ne vous conseillera (à part son vendeur)

Il existe un livre absolument génial sur l’éducation. Un livre épais mais bon comme un kouign-amann. Vous connaissez, le gâteau breton avec 75% de beurre et 75% de sucre. On le déguste trop vite, on se sert une dernière fois par gourmandise et paf ! On cale. On ne peut plus avaler une miette. Là c’est pareil, il faut le lire tranquillement. S’arrêter avant l’indigestion. N’y revenir qu’en cas de petit creux.

A qui s’adresse ce livre ? A celles qui prennent conscience, leur enfant grandissant, de l’immensité de la tâche (à vie) qui les attend. A celles qui se sentent nulles ou qui croient qu’elles sont de mauvaises mères si elles ne donnent pas ceci ou cela à leur enfant. Continuer la lecture de Le livre que personne ne vous conseillera (à part son vendeur)

Mon avis sur : Manuel de survie d’une mère de famille…

Comment tenir sa maison en ordre et son âme en paix, c’est la suite du titre complet du livre. Traduction de A mother’s Rule of Life – How to bring order to your home and peace to your heart.

Si je ne devais conseiller qu’un seul livre à qui veut gérer sereinement son foyer tout en gardant ses petits à la maison, ce serait sans hésitation celui de Holly Pierlot. Cette mère de famille canadienne et catholique nous change un peu de John Gray (Les hommes viennent de Mars, les fommes viennent de Vénus) ou de Gary Chapman (Les langages d’amour des enfants).

Continuer la lecture de Mon avis sur : Manuel de survie d’une mère de famille…