A imprimer : images associées aux lettres é, è, ê.

Suite et fin des images associées aux voyelles. Comme je vous l’avais expliqué, on peut commencer à n’importe quel âge, il y a des petits enfants qui colorient, ceux qui font mine de ne pas retenir et des plus grands que cela passionne. Vous retrouverez ici les lettres a, e, i, o et u. Vous aurez remarqué que la lettre « y » est absente de cette liste de voyelles. Il me semble qu’il est trop complexe pour être étudié en grande section. D’autant plus qu’il « fait » le même son que le i lorsqu’on le rencontre seul (lys, cygne, bicyclette, etc.).

Donc ci-dessous les nouvelles images que je vous propose pour les lettres (et non pas les sons) é, è et ê. Pour les télécharger, cliquez sur les liens plutôt que sur les images.

image lettre é : comme épée, épi, blé, poupée, clé.

image lettre è : comme chèvre (pas comme biquette !), règle, flèche et barrière.

N’hésitez pas à associer, à faire retenir des petites listes de mots groupés selon un point d’orthographe commun. Par exemple : è de crèche, flèche, mèche ou bien è de arrière, barrière, bière, derrière, fourrière, infirmière, lumière, rivière. Plus tard en CP, votre enfant pourra apprendre des exceptions comme pierre ou lierre. Cela atténuera l’effet de panique quand il découvrira avec effroi qu’un son peut s’écrire de différentes façons.

image lettre ê : comme pêche, forêt (bête), fête (pas Noël !) et prêtre.

Pour cette lettre, on peut répéter pendant tout le primaire que le chapeau sur le e remplace un « s » qui a disparu. On écrit bête avec un ê à cause de bestial, fête à cause de festif, forêt à cause de forestier, etc… Et ça marchera avec les autres lettres : hôpital à cause de hospitalier, pâturage et paître à cause de pastoral. Et surtout on n’oublie pas les chansonnettes : ê de bête, crête, fête, tête ou crêpe, guêpe, etc. Ici aussi Google est votre ami (faites des recherches « mot finissant par telle ou telle lettre »).

Petit conseil : ce que je viens d’écrire vaut pour les enfants que cela amuse, les enfants gourmands de vocabulaire.  Mais pas pour les profils que ce genre de « truc mémo-technique » laisse de marbre. N’allez pas les embrouiller en ajoutant de l’information. Une lettre, une image (leur favorite de préférence). Point.

Pour les consonnes, je ne vous proposerai d’ailleurs qu’une seule image puisqu’il n’y pas différentes façons d’écrire le son m, v, r, t, etc. Sauf les particularités du style s=c, s=z, ph = f, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.